Michel Bouquet

Au programme : samedi de 11h à 17h30 au musée des impressionnismes Giverny

Michel Bouquet entame sa carrière théâtrale au milieu des années 40, et collabore à plusieurs reprises avec Jean Anouilh et le metteur en scène André Barsacq qui montent des pièces au Théâtre de l'Atelier à Montmartre. En 1946, Jean Anouilh lui confie le premier rôle dans Roméo et Jeannette, puis suivent Le Rendez-vous de Senlis et L'invitation au château. Dans la décennie 50, le comédien rencontre un autre célèbre metteur en scène, Jean Vilar, avec lequel il collabore souvent. Jusqu'au début des années 70, Michel Bouquet retrouve régulièrement Jean Anouilh puis contribue à faire connaître en France l'œuvre de l'auteur britannique Harold Pinter. Parallèlement, à la fin des années 70, Michel Bouquet est nommé professeur au Conservatoire national supérieur d'art dramatique et y enseigne jusqu'en 1990. Il revient sur les planches du théâtre où il a connu ses premiers succès à l'Atelier dans les années 80 et 90. En 1994, il interprète Le roi se meurt d'Eugène Ionesco, rôle emblématique qu'il reprend à de nombreuses reprises jusqu'en 2014. Son talent est distingué en 1998 lorsqu'il reçoit le Molière du meilleur comédien pour Les côtelettes, puis en 2005 pour Le roi se meurt. En 2014, il décroche un Molière d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. De septembre à décembre 2017, il joue au théâtre Saint Martin dans Tartuffe mis en scène par Michel Fau, ce dernier dans le rôle de Tartuffe et Michel Bouquet dans le rôle d’Orgon. Un vœu cher à Michel Bouquet que de se retrouver aux côtés de son ancien élève dans cette œuvre majeure de Molière.

© 2019 Impressions, Festival des Arts de Vernon Giverny

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram