Vladimir Fedorovski

Au programme : Dimanche 7 Juillet 15h, Espace Philippe Auguste à Vernon

VLADIMIR FEDEROVSKI est un écrivain et ancien diplomate russe. Ayant acquis une parfaite connaissance des langues anglaise, française et arabe, il a commencé par travailler comme attaché à l'ambassade soviétique de Mauritanie, avant d'être nommé dans les années 1970 interprète au Kremlin et il sera ensuite conseiller diplomatique pendant la période de la glasnost. Devenu écrivain, il enseigne à HEC depuis 1992, a été fait officier des Arts et des Lettres et a obtenu la nationalité française en 1995. Vladimir Fédororvski est l’écrivain d’origine russe le plus édité en France. Ses livres, notamment le Roman de Saint Pétersbourg ou récemment le Roman vrai de la manipulation sont devenus des bestsellers internationaux. Il a dernièrement publié Le Roman de la perestroïka ; Poutine, l'itinéraire secret et Dictionnaire amoureux de Saint-Pétersbourg. À la rentrée il publie son 43ième livre : Le roman vrai du docteur Jivago. Les égéries russes Une balade littéraire et musicale par Vladimir Fédororvski * Des ballets russes au docteur Jivago Accompagné du trio des virtuoses de la musique populaire russe Elles travestissent le siècle comme une flamboyante trainée de poudre, suscitant passions et émerveillements. Olga, qui devint Picasso, Gala, qui fut Eluard avant d’étre Dali, Elsa l’Inséparable d’Aragon, Dina Inspiratrice de Maillol, Lydia celle de Matisse, étaient toutes russes, femmes d’exception, poursuivant des rêves de gloire ou fuyant les tourments révolutionnaires. Toutes à leur manière étaient des artistes, mais aussi parfois de fabuleuses manipulatrices, comme Maya entrainant Romain Rolland chez Staline, ou Elsa poussant Aragon dans un engagement aveugle aux côtés des communistes, Pour la première fois Vladimir Fédororvski raconte ces histoires, souvent secrètes, mal ou peu connues : le rôle exceptionnel de Raissa Gorbatchev dans la chute du mur de Berlin il y a trente ans ou la visite chez Tolstoi de Lou Andreas-Salomé et de Rilke, la rencontre de Gala et d’Eluard au sanatorium de Clavadel, les années passion avec Dali, tout ce tissage et métissage entre la France et la Russie où se joue le destin des plus grands poètes : Anna Akhmatova, Tsvetaieva, Pasternak... Les Egéries russes rend hommage à ces femmes qui ont voulu signer des hommes comme elles auraient signé des œuvres.

© 2019 Impressions, Festival des Arts de Vernon Giverny

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram